Pour changer votre emplacement actuel, veuillez en sélectionner un dans la liste d’emplacements Julius Bär ci-dessous. Si votre emplacement n’est pas listé, sélectionnez international.

E-Services

Veuillez sélectionner
e-Services supplémentaires

*Votre localisation actuelle est une approximation basée sur votre adresse IP et ne correspond pas nécessairement à votre nationalité ou votre lieu de résidence.

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter Insights

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter Insights

Market Outlook – Ce que les investisseurs doivent garder à l’esprit pendant l’été 2022

Les actions et les obligations internationales ont simultanément enregistré une correction au premier trimestre 2022, et ce pour la première fois depuis des années. L’économie mondiale est aux prises avec les répercussions de la pandémie, une forte inflation et une guerre en Europe. En dépit des nombreuses incertitudes, nous décelons des opportunités sur les marchés d’actions comme sur les marchés obligataires. Découvrez plus en détail les conclusions de notre dernier rapport Market Outlook.

Imprimer
share-mobile

Partager

Partager

Dans un environnement d’investissement qui évolue rapidement, il est parfois difficile de faire abstraction de ses émotions et de prendre des décisions pragmatiques. Notre rapport détaillé vise à apporter des réponses aux questions les plus pertinentes que les investisseurs peuvent se poser aujourd’hui et, dans cet article, nous en résumons les principaux points.

Les réflexions de notre CIO
Notre Group Chief Investment Officer Yves Bonzon a expliqué que les portefeuilles positionnés dans l’optique d’un environnement désinflationniste et de la stabilité politique devront changer de braquet pour survivre au nouveau paradigme de marché. À cet égard, les investisseurs seraient bien inspirés de privilégier les actifs réels aux actifs nominaux.

«L’environnement de marché actuel est l’un des plus difficiles auxquels j’ai été confronté au cours de ma carrière», souligne Yves Bonzon. Comme le montrent les chiffres en rouge vif de nos applications financières préférées, en dehors des liquidités, des entreprises du secteur de l’énergie et des matières premières, il n’y a quasiment nulle part où se réfugier (et même les deux dernières classes d’actifs citées se sont révélées être de piètres couvertures ces dernières semaines).

Et même si nous pensons toujours être dans une phase de marché baissier cyclique induit par une raréfaction des liquidités, et non par une récession aux États-Unis, la vérité, aussi désagréable soit-elle, est que le monde ne renouera probablement pas avec le statu quo lorsque la poussière sera retombée. Dans notre dernier rapport, nous réfléchissons à ce que cela implique pour les investisseurs.

Adopter un positionnement défensif – paysage économique
Les banques centrales resserrent leur politique monétaire pour juguler l’inflation. L’impact de ce resserrement sur l’économie et les marchés financiers n’est pas encore connu mais nous pensons que dans l’ensemble, la conjoncture économique de nombreux pays reste solide en ce début d’été.

Par conséquent, les actions demeurent notre classe d’actifs préférée mais pour le moment, nous préconisons un positionnement défensif pour les portefeuilles. Découvrez ce qu’en pense notre Head of Research, Christian Gattiker, dans notre rapport Market Outlook.

Coup de projecteur sur l’inflation
Même si de nombreux pays émergents ont connu des périodes de forte inflation, ce phénomène touche aussi les pays développés dernièrement. En fait, de nombreux investisseurs sont confrontés pour la première fois à une période inflationniste.

Même si nous pensons que l’inflation se normalisera en 2023, la forte inflation devrait rester au cœur des préoccupations cette année. En effet, les chiffres d’inflation proches des 10% montrent le véritable coût inhérent à la détention de liquidités dans les principales monnaies.

Dans le rapport, vous pouvez lire un entretien avec Diego Wuergler, Head of Investment Advisory. Ce dernier donne son avis sur l’environnement inflationniste actuel en répondant à trois grandes questions que de nombreux investisseurs (et les gens en général) se posent peut-être sur l’inflation.

Les obligations génèrent à nouveau du rendement
Les marchés obligataires présentent de meilleures opportunités après la nette hausse des rendements des obligations. Ces derniers sont susceptibles d’augmenter encore (avec une baisse des cours des obligations) au cours de l’été mais nous pensons que le pire est passé, d’autant que la normalisation des taux est déjà bien engagée. Les segments plus risqués présentent également une valorisation attrayante, avec des écarts de crédit désormais supérieurs à leur moyenne de long terme.

De plus, nos analystes tablent sur une décrue de l’inflation au fil du temps (grâce à l’atténuation des goulots d’étranglement et à la résurgence des forces désinflationnistes structurelles, au moins dans une certaine mesure), qui s’annonce sensible en 2023 permettant ainsi à l’inflation de retrouver son niveau moyen sur le long terme. Découvrez ce que cela implique pour les investisseurs dans notre rapport Market Outlook Mid-Year 2022.

Une approche thématique de l’investissement durable
Cela fait longtemps que notre équipe Next Generation analyse les entreprises sous le prisme du changement structurel, et la transition vers une économie plus durable – respectueuse de certaines normes environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) – est indéniablement structurelle.

L’approche Next Generation ne se résume pas à repérer le «prochain Microsoft». Il s’agit d’une philosophie d’investissement thématique fondée sur des recherches qui laissent toute leur place à la réflexion et sur le courage de nos convictions quant à la pertinence de l’argumentaire d’investissement à long terme qui guide nos décisions, en dépit des fluctuations de marché à court terme.

Dans notre rapport, nous mettons en avant trois tendances structurelles qui s’accélèrent et expliquons plus en détail les opportunités associées à chacune de ces tendances:

  • Économie circulaire: Il s’agit d’un thème assez défensif pour les investisseurs – ce qui est un atout dans l’environnement de marché actuel – qui surfe sur une réglementation porteuse.
  • Énergies propres: Une nouvelle salve d’innovations, d’investissements et de décisions politiques est en vue dans le domaine des énergies propres.
  • Mobilité du futur: La transition vers un avenir sans véhicules thermiques est partie pour durer.

Quelles en sont les implications pour vous?

Pour connaître dans le détail les avis de nos experts, téléchargez notre rapport Market Outlook Mid-Year 2022.

Nous utilisons des cookies pour vous rendre notre site web plus convivial. Veuillez cliquer sur «accepter» ou «personnaliser les paramètres» pour personnaliser les cookies qui seront configurés. Vos préférences expirent après six mois. L’option par défaut «pas de consentement» s’applique si aucun choix n’est fait. Des informations détaillées sur le traitement des cookies et de la confidentialité des données ainsi que sur votre droit à retirer votre acceptation à tout moment sont disponibles sur notre site web dédié à la confidentialité des données.